4 rue Pravaz, 69003 Lyon
Indisponible aujourd'hui
06 07 01 86 68
4 rue Pravaz, 69003 Lyon
 
Disponible de 9h à 19h30
 
06 07 01 86 68
 

SOPHROLOGIE POUR ENFANTS, ADULTES, ADOLESCENTS ET ENCORE SENIORS

Sophrologie à Lyon et Montélimar

La sophrologie caycedienne

Les fondements théoriques

La sophrologie Caycédienne s'appuie sur quatre fondements théoriques. Découvrez-les en détails.
  • La conscience
  • Les principes
  • Les piliers
  • La phénoménologie

La conscience

Selon le Dr. Caycedo la conscience humaine est voilée. Notre vie est surtout orientée vers le monde extérieur, et notre vie intérieure est devenue une inconnue. L’existence est dirigée par nos conditionnements, automatismes ou instincts. C’est seulement grâce à une méthode d’entraînement à caractère contemplatif et méditatif que peut se produire le « dévoilement » de notre conscience. Alfonso Caycedo définit la conscience humaine comme la force responsable de l’intégration de toutes les structures de l’existence de l’être. Il ne s’agit pas seulement de prendre conscience d’une réalité externe ou interne, il s’agit d’une force de cohésion qui intègre le corps, l’esprit, ainsi que toutes les structures responsables de l’existence de l’être humain. La sophrologie distingue trois états de la conscience.

Les trois états de la conscience

  • La conscience pathologique : c’est la conscience « malade » où la vision du monde est altérée,
  • La conscience ordinaire : conforme à la norme, à la moyenne, c’est la conscience ordinaire, autrement dit, notre état habituel, quotidien. C’est dans cet état que vit la plupart des êtres humains,
  • La conscience sophronique : Il s’agit d’un état particulier de conscience, que l’on peut ressentir parfois dans un moment d’harmonie avec soi et/ou avec son environnement, un instant d’émotion créative. Le but de la sophrologie est d’inscrire cet état transitoire dans la continuité.
Son but est de dévoiler, conquérir et transformer notre conscience pour vivre une existence positive et pleine de valeurs.

Les principes

Les quatre principes fondamentaux de la Sophrologie, constituent l’essence même de la conscience sophronique et guident l’action du sophrologue et de ses élèves.

Le principe d’action positive

Toute action positive sur une partie de la conscience se répercute positivement sur la totalité de l’Être. Toutes les techniques de la Sophrologie Caycédienne respectent ce principe, si bien qu’on peut affirmer qu’elle est l’école du positif de l’être. Les techniques renforcent et dynamisent les structures positives de la conscience par l’intermédiaire des sensations, sentiments, souvenirs, ainsi que des attitudes positives envers soi-même et envers son existence. La répétition du positif amène à développer des habitudes, des valeurs qui renforcent l’harmonie de la conscience.

Le schéma corporel

Ce concept est à la base du travail sophrologique. En Sophrologie Caycédienne, le schéma corporel représente beaucoup plus que l’idée que chacun se fait de son propre corps.

Au fur et à mesure de son entraînement dans les douze degrés de la Méthode Alfonso Caycedo®, la personne perçoit peu à peu son corps à des niveaux de plus en plus profonds : au départ, elle apprend à percevoir la forme et le mouvement de celui-ci ; plus tard, elle développera une prise de conscience de ses sensations et de ses perceptions.

La perception du corps se transforme en expérience de la corporalité dans laquelle se manifestent les émotions, les sentiments et les valeurs qui vont se projeter dans l’existence. L’intégration de ce nouveau schéma corporel conduit à la consolidation de l’équilibre corps/esprit, à avoir une meilleure relation avec soi-même, et à se comporter plus sereinement dans la vie.

Le principe de réalité objective

Ce principe fait référence à deux aspects fondamentaux :

  • Le sophrologue caycédien se doit de continuer à pratiquer les techniques sophrologiques, afin de maintenir un état de conscience équilibré et serein et continuer à découvrir sa propre conscience ; il pourra ainsi transmettre de façon cohérente tout ce qu’il recommande à ses sophronisants.
  • Le sophrologue devra pratiquer la Sophrologie Caycédienne, en accord avec sa formation professionnelle et ses diplômes ; il ne pourra en aucune façon mener des thérapies sans une formation professionnelle adéquate.

L’adaptabilité

Toutes les techniques et théories qui composent la Méthode Alfonso Caycedo® doivent s’adapter à la réalité des clients, patients ou élèves qui la pratiquent, et non l’inverse.

Une méthode qui s'adapte à tous les âges

La Méthode Caycedo s'adapte à tous les âges ; de l’enfant à l’adulte en passant par l’adolescent, jusqu'au sénior. C’est un entraînement qui permet de conserver un équilibre psychique sain, qui améliore la qualité de vie et qui développe les valeurs humaines en tant que fondement de notre réalisation personnelle. Elle trouve ses applications dans le développement personnel, la prévention et le contrôle du stress.

Un entrainement vivantiel à chaque étape de la vie

  • Au niveau de l'enfant et de l'adolescent, elle aide à développer les capacités physiques, mentales, émotionnelles et axiologiques.
  • Dans le cadre de la famille, elle améliore les relations avec les enfants et les autres membres de la famille.
  • Dans la préparation à la maternité, la Méthode Caycedo est bénéfique avant, pendant et après l’accouchement. Cette préparation peut s'appliquer à tous les membres de la famille : la future maman, le père et tous ceux qui vont accueillir le nouveau-né.
  • A l’âge adulte, la pratique de la Sophrologie Caycédienne permet de mieux se connaître et de se forger une conscience sereine et positive dans le cadre du développement personnel.
  • Pour les personnes âgées, elle aide à accepter les changements inévitables de la vieillesse et la relation à la mort, accueillir naturellement la fin de notre vie.

Une meilleure résistance au stress

De nombreuses expériences démontrent que les personnes qui s’entraînent aux techniques sophrologiques, présentent moins de maladies dues au stress, se concrétisant par une diminution très significative des visites chez le médecin et de la consommation de médicaments tels que tranquillisants, somnifères, analgésiques ou autre (jusqu’à 30% dans les observations menées en Suisse et en Espagne par des sophrologues travaillant dans des centres de santé).

la Méthode Caycedo permet de développer une meilleure résistance au stress. Elle permet de prendre conscience que le principal élément négatif du stress n’est pas l’événement stressant lui-même ou son niveau d’intensité mais bien notre manière de réagir face à son agression. La pratique de la Sophrologie Caycédienne va nous aider à développer nos défenses et à réagir d’une manière différente, plus équilibrée et sereine, face aux agressions et ainsi réduire leur impact négatif sur notre santé physique et psychique.

La sophrologie au coeur de l'entreprise

La Sophrologie Caycédienne appliquée au cadre de l’entreprise aide à renforcer les ressources de chacun, à améliorer les relations humaines et à résoudre les conflits.  Elle aide à apprendre à s’adapter aux situations nouvelles, à gérer le temps de travail, à contrôler le stress et les émotions négatives, à améliorer la prise de parole en public, ainsi qu’à augmenter la motivation et la créativité. Grâce à son efficacité préventive, elle contribue à la diminution des congés maladie dus au stress.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.